Dieu de la guerre 2

Après les débuts retentissants de God of War en 2005, le grand public était sûr que la suite apparaîtrait certainement sur la plate-forme PS3. Rien de tel. Exactement deux ans plus tard, lorsque la PS2 a été pratiquement annulée, God of War 2 est sorti, qui a stupéfié tout le monde avec sa gamme, son activité de tempête ainsi que ses graphismes remarquables. God of Battle 2 a présenté de nouveaux pouvoirs et capacités de héros: Kratos pouvait actuellement se balancer sur des cordes dans l’esprit d’Indiana Jones et également planer dans les airs en utilisant les ailes volées à Icarus. Pourtant, le principal avantage du jeu, comme dans le cas de God of War, était de dures batailles avec de vieux monstres grecs, où le sang coulait comme une rivière avec des écrans, et aussi les membres des adversaires se répandaient dans toutes les directions avec une excellente uniformité.

Équipement métallique Solid 3 : mangeur de serpent

Steel Gear Solid 3 : Snake Eater était une avancée unique pour la célèbre collection PlayStation. La suite, qui s’est produite dans les années 60 du siècle dernier (pendant la guerre froide), nous a présenté le père de Strong Serpent appelé Nude Serpent (alias Huge Boss) et a déplacé l’action dans la grande jungle. Ci-dessous, nous devions utiliser le camouflage, rechercher des animaux ainsi que soigner des blessures sur le terrain. Une référence spéciale devrait avoir une furtivité intelligemment exécutée, ainsi qu’une histoire incroyable, se terminant probablement par la bataille la plus efficace avec le responsable. Pour tous ces facteurs, Serpent Eater est considéré comme l’une des meilleures parties de MGS. Pour protéger votre ordinateur contre toute menace et vous épargner des tracas, visitez notre site Web roms-telecharger.com et téléchargez autant de jeux ps2 gratuits que vous le souhaitez.

Véhicule Grand Theft : San Andreas

Vice City était bien meilleur que GTA 3 à tous points de vue, et Grand Burglary Car : San Andreas a plusieurs fois amélioré l’échelle du jeu précédent. Actuellement à votre service n’était pas seulement la ville — vous aviez besoin de découvrir tout l’état avec les villes, les villages et les animaux sauvages. Et aussi vous n’avez plus joué au garçon de courses pour les patrons de la mafia – vous vous êtes habitué au rôle de Carl “CJ” Johnson, une personnalité à part entière avec une personnalité, une histoire et aussi la demande de nourriture et d’entraînement (dont le corps fait -up changé en fonction de vos actions). en fait scandaleux: prenez, par exemple, le vol d’un jetpack de l’emplacement 51 à la demande d’un trafiquant de drogue avec des relations avec la CIA. Absolument rien de bien plus ambitieux n’a été proposé par GTA depuis lors ; d’ailleurs, comme aucun autre jeu n’a offert. C’est le jeu pour lequel beaucoup de gens ont acheté la console PS2, c’est pourquoi il s’est retrouvé en 3e position sur notre liste de contrôle.

Méchanceté du propriétaire 4

Chaque fois que Citizen Evil 4 entre dans le choix suivant, l’accent est certainement mis sur le fait que le jeu vidéo a fini par être un nouveau flux dans la collection, il y a une absence de zombies intemporels, une vue pratique de derrière l’épaule du héros, et ainsi de suite. Allons droit au but : RE4 était tout simplement agréable à jouer. La visée manuelle (qui utilisait un pointeur laser) a rendu les échanges de tirs avec des paysans en colère beaucoup plus incroyables que ce que nous avons vu dans le passé Local Evil 4. La dynamique comprenait également des frappes au corps à corps – maintenant nous pourrions tirer un adversaire dans le genou puis leur donner un coup de pied circulaire, les envoyant voler. Le jeu vidéo a eu un impact significatif sur le genre du jeu de tir à la troisième personne en général, mais lorsque nous en entendons parler, nous ne sommes pas informés de sa pertinence pour l’industrie : une série de minutes lumineuses clignote devant vos yeux. Défense dans une maison à deux étages, où des paysans contaminés tentent de se faufiler, altercations avec des régénérateurs, labyrinthes à l’intérieur d’un grand château médiéval, etc. D’ailleurs, c’est à cause de ces souvenirs que nous jouons à des jeux.

Ténèbres du colosse

À première vue, Darkness of the Colossus semble vide. Les joueurs sont tout simplement plongés dans un monde important dans lequel il n’y a pas de personne solitaire. La discussion est presque inexistante ci-dessous, ainsi que les ennemis, à l’exception de 16 géants qu’il vous faut endommager. Cependant, le projet a reçu de nombreuses récompenses et est considéré comme l’un des principaux chefs-d’œuvre jamais publiés sur PS2. L’astuce du succès repose sur la profondeur du jeu. L’histoire ci-dessous n’est pas proposée à travers de nombreuses cinématiques et conversations, mais directement via le gameplay. Chacun des titans – c’est un mystère qui doit être résolu, faisant partie d’une histoire terrible qui doit être composée dans son ensemble. Darkness of the Colossus révèle que les jeux ne doivent pas suivre les législations d’autres formes de médias, et offre également une expérience qui s’assure d’être distincte pour chaque joueur.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *